Mon actu

Conférence (avec Lucie Broc) aux Journées Nationales des Centres de Ressources Autisme, 10-11 avril 2014, Tours:
▶ "Pragmatique du langage dans les TSA: Difficultés d'interaction en milieu scolaire et outils d'évaluation"

Conférence à l'Université de Neuchâtel, 30 mars-2 avril 2014:
▶"Analyse d'un corpus longidutinal de SMS produits par de jeunes adolescents"

Conférence à l'Atelier "Grammaire et écriture", Université de Zurich, 18 octobre 2013:
▶ "Les SMS des élèves forts ou faibles en orthographe grammaticale sont-ils différents ? Une étude chez des collégiens de 11-12 ans"

Conférence aux Premières Rencontres professionnelles du GNCHR, 12-12 décembre 2012-Poitiers:
▶ "La Communication et le langage : comment apprend-on à signifier pour autrui ?"

INTERVIEW EXPRESS 12 août 2012, atlantico.fr
▶ "Acquisition du langage et bilinguisme"
JOURNEE D'ETUDE, Université de Picardie 11 mai 2012
▶ "Langage et Pragmatique"
ARTICLE dans le Journal des Professionnels de la Petite Enfance
▶ Les mots et la grammaire ne suffisent pas...

8
mai
2014

Les medias reprennent le communiqué du CNRS sur les SMS

18
mars
2014

Les SMS sont-ils une menace pour l’orthographe?

Le CNRS apporte une réponse scientifique à la question: la pratique des SMS ou textos n’a pas d’influence sur l’orthographe des collégiens, c’est leur niveau en orthographe qui détermine le type de fautes présent dans les SMS. Cette conclusion a été établie grâce aux résultats d’une étude menée sur 4524 SMS produits par 19 jeunes adolescents français, âgés de douze ans par des chercheurs du Centre de Recherche sur la Cognition et l’Apprentissage (CNRS/Université de Poitiers/Université François-Rabelais Tours).

En savoir plus: cliquer ici

9
mars
2014

Le Café Pédagogique parle des SMS

Les SMS ne doivent plus faire peur…

Faut-il avoir peur du langage SMS ? La généralisation des téléphones portables chez les adolescents s’est accompagnée du développement d’une nouvelle langue qui s’est largement affranchie des règles orthographiques que l’Ecole a tant de mal à apprendre. Au point d’inquiéter parents et enseignants. Ce nouveau langage ne risque-t-il pas de rendre plus difficile encore l’apprentissage de l’orthographe ?
Lire la suite →

9
mars
2014

Un rapport sur la “Pratique des SMS des collégiens et lycéens”

Depuis le XIXe siècle, la liste des coupables des faiblesses orthographiques des enfants et des adolescents s’est constamment — et considérablement — allongée. Elle a été complétée par le langage SMS  dont la syntaxe spécifique n’est pas sans rappeler le style télégraphique de jadis. Le Centre Henri-Aigueperse / UNSA Éducation a fait le choix d’y regarder de plus près dans le cadre d’une recherche dirigée par Josie Bernicot, professeur des universités à l’université de Poitiers dans le cadre du laboratoire Cerca (Centre de Recherches sur l’Apprentissage et la Cognition (UMR 7295 Université de Poitiers-CNRS).

Pour en savoir plus: cliquer ici

9
mars
2014

Ceux qui ne parlent pas…

Vient de paraître “Ceux qui ne parlent pas” dans la revue Vie Sociale n°3/2013

En librairieVoir le sommaire

Voir l’article:
Bernicot, J. (2013). « Ceux qui ne parlent pas » peuvent communiquer : la proposition théorique du modèle interactionniste. Vie Sociale, 3, 73-82.
voir le PDF

À l’heure où la société et sa législation sociale mettent en avant « la parole des usagers », qu’en est-il de « ceux qui ne parlent pas », qui n’ont accès ni à la parole, ni à la communication, voire qui sont fortement limités dans leurs capacités de perception du monde ?
Lire la suite →

4
mars
2014

Un nouveau numéro spécial – Culture, identity and digital writing

Fabien Liénard, (Ed.) Culture, identity and digital writing, Epistémè, 9, Revue internationale de sciences humaines et sociales appliquées, Séoul : Université Korea – Center for Applied Cultural Studies

Pour en savoir plus: cliquer ici

Volckaert-Legrier, O., Bernicot, J. & Bert-Erboul, A. (2013). Le courriel chez les adolescents. in F. Liénard, (Ed.) Culture, identity and digital writing, Epistémè, 9, Revue internationale de sciences humaines et sociales appliquées, Séoul : Université Korea – Center for Applied Cultural Studies (pp. 15-49).